Le 7 juin 2014, Sarah et Mathieu se sont dits oui lors d’un belle cérémonie laïque.
C’est au Château Beaulé à 15 km de Bordeaux que les mariés ont choisi d’organiser ce beau moment.

C’est Lionel, le témoin de Mathieu, qui a eu l’honneur d’officier cette cérémonie…
Et c’est naturellement qu’il s’est tourné vers moi pour l’accompagner dans la préparation.
Je propose un service de coaching pour  les “officiants amis” qui se lancent dans cette mission. Je suis là pour les orienter et les accompagner dans leur écriture.
1 an après, Lionel est invité sur le blog pour vous parler de cette expérience.
“Bonjour Lionel, Mathieu est ton meilleur ami, et il t’a demandé de célébrer sa cérémonie laïque.
Tu étais accompagné par Aurélie l’une des témoins de la mariée.
Quel a été ton premier ressenti lors de cette demande?”

– J’ai été honoré et fier que mon meilleur ami pense à moi pour célébrer ce moment. Mai très rapidement, j’ai été angoissé par cette mission… C’est quelque chose que je n’avais jamais fait, en plus c’est une grosse responsabilité, on parle quand même du mariage de mon meilleur pote…

“Une fois remis de tes émotions, quelles ont été les premières étapes?”

– J’ai ressenti le besoin de parler à nouveau avec eux de leur rencontre et de leur histoire, même si ce sont des moments que je connais déjà.. mais j’avais besoin de détails, de leurs ressentis, finalement de choses dont on ne parle pas même quand on est ami.
On a ensuite discuté du genre de cérémonie qu’ils souhaitaient, du déroulé…
Finalement, ça se résume au premier rendez vous que tu as toi avec tes mariés, mais la différence c’est que ce sont des amis que je connais depuis très longtemps.

“Suite à cet entretien, tu as commencé à écrire la cérémonie?”

– A essayer tu veux dire!!!
Je me suis retrouvé avec des tas d’infos en main, mais je ne savais pas par où commencer… Comment introduire ce moment?
J’avais déjà assisté à 2 cérémonies laïques, mais je n’avais aucune idée de comment en écrire une, c’est très différent!!
C’est pourquoi je me suis tourné vers toi, j’avais besoin de tes conseils et de ton expérience.

“Nous avons effectivement pas mal échangé sur ton rôle et sur mon approche de la cérémonie. En quoi mes conseils et mon vécu t’ont été bénéfiques?”

– En t’écoutant parler de ton travail et des cérémonie que tu avais célébrées, j’ai rapidement pu visualiser quelles étaient les étapes d’une cérémonie.
J’ai compris comment commencer la cérémonie et comment la terminer, la conclure.
Quelque chose de tout bête, tu m’as dit que tu te présentais lors de chaque cérémonie. Et je n’avais effectivement pas pensé à le faire… Et pourtant, c’est nécessaire et c’est une très bonne entrée en matière.
Suite à nos échanges, j’ai pu me lancer et j’ai commencé à écrire!
Une fois la cérémonie prête, je suis revenu vers toi, je t’ai envoyé la cérémonie, pour avoir ton avis et que tu m’apportes tes corrections.

“Le jour de la cérémonie est là, et toi que ressens tu?”

– Le stress jusqu’au dernier moment… Les mariés ont modifié certains détails jusqu’au matin de la cérémonie… Et moi je me retrouvais à ré-écrire la cérémonie quelques heures avant le mariage.
Je ne te cache pas que j’ai eu une pression énorme, tu es face à tous les invités et là tu te poses des milliers de question… Est ce que ça va plaire? Est ce que ça va correspondre à ce que les mariés souhaitent?
J’avais très peur de gâcher le moment, de gâcher la cérémonie et que mon ami m’en veuille toute sa vie… LOL
Mais une fois lancé, tu ne penses plus à tout ça… tu es beaucoup plus détendu et l’émotion prend le dessus.
Je me suis même vu improviser et sortir de mes écrits pour faire part de mon ressenti et de mon émotion du moment.
Et je te garantie que l’émotion il y en a, j’ai même versé ma larme…ou mes larmes…LOL

“Quelles ont été tes principales difficultés et quel conseil donnerais-tu à de futurs officiants?”

– Première difficulté, les mariés ne m’ont pas orienté, ils ne savaient pas vraiment ce qu’ils voulaient, j’étais vraiment devant une feuille blanche, l’inconnu total.
J’étais l’officiant et le témoin, et ça fait beaucoup de rôles à tenir… J’étais sur tous les fronts, l’EVG, la mairie, la déco, la cérémonie… Cela aurait été plus simple si je n’avais eu que la cérémonie à préparer!
Enfin, nous étions deux à animer cette cérémonie, et c’est compliqué. Nous étions géographiquement loin l’un de l’autre, nous ne nous connaissions pas,  et nous avons eu du mal à préparer ensemble la cérémonie.
Enfin, et je dirai le plus important, la préparation. Il faut connaître son texte sur le bout des doigts pour être à l’aise et finalement pour pouvoir prendre du plaisir.

“Quels conseils donnerais tu à un futur officiant?”

– Tout d’abord beaucoup communiquer avec les mariés, leurs souhaits, leurs envies…
Et faire appel à toi!!! LOL
Non plus sérieusement, je pense que les conseils d’une professionnelle sont précieux et rassurants. Ca permet de comprendre beaucoup mieux qu’est ce qu’une cérémonie, de quoi parler… Etre spectateur d’une cérémonie et en célébrer une c’est complètement différent.

“Merci Lionel, un petit mot pour terminer?”

– Oui merci à toi!
Grâce à tes conseils j’ai pu remplir ma mission pour mon meilleur ami!

Officiant de cérémonie

 

officiant de cérémonie

 

officiant de cérémonie laïque

 

officiant de cérémonie laïque

 

officiant de cérémonie laïque

 

officiant de cérémonie laïque